Logo de Femmes de Mékinac

Femmes de Mékinac


Présentation Membres Activités Documents et Publications Femmes de coeur Revue de presse Pour nous joindre

Femmes de cœur - Travailleuses au centre

 

Mars 2005   ---    Julie Bordeleau


Mme Julie Bordeleau

Son histoire

  • Originaire de Sainte-Thècle, elle excelle à l'école malgré une certaine gêne dans le domaine des relations humaines.
  • Ses premiers pas dans le milieu du travail se font à la Bibliothèque de Sainte-Thècle (1979).
  • Elle se dirige en Sciences Humaines au Cégep de Shawinigan où elle obtient son diplôme d'études collégiales en 1983. Durant l'été, elle travaille pour le Département de Santé communautaire du CHCM comme recherchiste pour une étude sur les besoins des personnes âgées du territoire.
  • Elle poursuit ensuite ses études en Service Social à l'Université Laval. Durant l'été, elle travaille au Centre Hospitalier Ste-Thérèse de Shawinigan comme agente de promotion pour le comité des bénéficiaires. Elle obtient son baccalauréat en Service Social en 1985.
  • Elle réalise aussi deux stages, l'un à l'Hôpital Laval et l'autre au Centre de Jour pour personnes âgées de Limoilou. Son expérience de stage à l'Hôpital Laval en Pneumologie lui font réaliser que le travail social est très exigeant psychologiquement. Elle termine quand même son baccalauréat mais sa quête pour développer ses relations humaines se termine là. Son conjoint lui donne le goût de retourner aux études en Techniques Informatiques. « Travailler avec des machines, c'est moins dérangeant », se dit-elle.
  • À l'automne 1985, après s'être mariée durant l'été, elle commence une technique informatique au Cégep François-Xavier Garneau. Durant la période scolaire, elle travaille au laboratoire d'informatique comme préposé.
  • En 1988, elle se trouve un emploi comme technicienne en informatique pour l'Union Canadienne (Cie d'assurances).
  • En 1989, elle met au monde une jolie petite fille et s'y consacre totalement. En 1990, la famille déménage à Longueuil. En 1991, de retour à Sainte-Foy, elle divorce avant la naissance de son second bébé. Elle coupe avec son milieu et retourne vivre à Longueuil dans le même appartement encore vacant. En 1992, elle accouche d'une seconde fille avec la complicité de sa mère qui l'accompagne.
  • La même année, elle rencontre son second conjoint. Ensemble, ils réalisent la construction de leur maison sur un terrain qu'ils achètent au Lac-à-la-Tortue (1992-1993). Vient ensuite un premier petit garçon en 1993. Ils emménagent dans leur maison nouvellement construite (mais encore en chantier). Ensuite, s'étant trop investie financièrement et physiquement (mariage, allaitement, construction, 3 enfants, grand jardin), elle fait une dépression grave qui l'emmène à l'hôpital (avril 1994).
  • En 1995, complètement remise, elle et son mari décident de vendre leur maison et de retourner à loyer.
  • En 1996, juste avant la naissance de son quatrième enfant, elle revient vivre à Sainte-Thècle près de ses racines. Seconde séparation.
  • En 1998, elle va vivre en Ontario dans l'intention d'apprendre l'anglais et de s'intégrer dans ce milieu. Là-bas, les enfants s'adaptent mal dans un milieu anglophone mais adore les plages du Lac Huron. L'été fini et le plaisir de la plage derrière eux, il est difficile pour toute sa petite famille de rester là-bas. En décembre, après 5 mois d'aventure, c'est le retour au bercail.
  • En 1999, elle suit une formation sur la Confiance en soi offerte par le Centre local d'Emploi de Sainte-Thècle. Elle décide de retourner sur le marché du travail. Pour cela, elle met au point un plan pour y arriver.
    • Tout d'abord, alléger sa charge familiale. Le père de ses garçons désire en avoir la garde et la motivation de travailler lui donne la force de se séparer de ses petits garçons (le plus jeune n'a alors que 3 ans).
    • Ensuite, faire du bénévolat. Elle s'implique avec Femmes de Mékinac pour le Questionnaire adressé aux éluEs - Février 2000 et pour le Répertoire des femmes de la M.R.C. de Mékinac au pouvoir - Mai 2000 entre autres. En mars 2000, Femmes de Mékinac lui donne l'opportunité de suivre une formation à Montréal pour la conception de site Web. Elle réalise le site Internet de l'organisme en 2000.
    • En 2000-2001, elle suit une formation d'agent d'aide domestique pour se trouver un emploi rémunéré. Elle travaille comme aide domestique pour l'Association des aides familiales de Mékinac.
    • En 2001, elle suit une formation de recherche d'emploi avec le Club de Recherche d'emploi Mauricie / Bois-Francs.
    • En septembre 2001, elle se trouve un travail à temps plein à la Corporation Transport Adapté Mékinac comme secrétaire. Elle y travaille depuis.
    • En octobre 2001, elle travaille pour les élections provinciales dans la distribution des avis électoraux et comme Aide-Primo.
  • En 2003, elle conçoit le site Internet de la Municipalité de Sainte-Thècle en collaboration avec Internet St-Morice.
  • En juillet 2005, s'étant assurée une stabilité en emploi, elle reprend la garde de ses fils et assume les responsabilités d'une mère monoparentale avec 4 enfants (dont 3 adolescentEs).
  • En septembre 2005, elle travaille 3 jours par semaine comme agente de promotion pour Femmes de Mékinac et 2 jours pour la Corporation Transport Adapté Mékinac.

Sa participation sociale

  • En 1978, elle est bénévole à la bibliothèque municipale.
  • En secondaire V, elle s'implique avec le mouvement Jeunes de Monde.
  • Au Cégep de Shawinigan, elle s'inscrit à la Flambée.
  • De 1982 à 1985, durant ses 3 années d'université, elle s'implique bénévolement dans un centre de transition pour détenus à Limoilou, pour le Centre de bénévolat de l'Université Laval et à la Pastorale de l'Université Laval.
  • En 1996, elle participe à la finale régionale à Trois-Rivières du Concours de dictée organisée par les bibliothèques publiques Mauricie / Bois-Francs.
  • En 2000 et 2001, elle offre bénévolement ses services d'agente de bureau à Femmes de Mékinac.
  • En 2001-2002, elle est membre du conseil d'administration de Femmes de Mékinac.
  • En 2002, elle suit le programme Formation de base en techniques d'animation et en leadership offerte par l'Association des aides familiales de Mékinac.
  • En 2002-2004, dans le cadre de son travail à la Corporation Transport Adapté Mékinac, elle est représentante membre associé au conseil d'administration de la Corporation de Développement communautaire de Mékinac.
  • Elle participe à quelques formations de la CDC Mékinac : Identification et gestion du stress (2003), Leadership et gestion de conflits (2004).
  • En 2003-2004, elle est membre du conseil d'administration de l'Association des Personnes aidantes naturelles de Mékinac. En 2004-2005, trésorière. 2005-2006, présidente.
  • En 2005-2007, elle est représentante de l'Association des Personnes aidantes naturelles de Mékinac au conseil d'administration de la Corporation de Développement communautaire de Mékinac. Elle représente la Corporation de Développement communautaire de Mékinac à la Société d'aide au développement des collectivités Vallée de la Batiscan jusqu'à octobre 2006.

Ses distinctions honorifiques

  • En 1979, elle reçoit la médaille d'argent des finissants de secondaire V afin de souligner ses performances scolaires.
  • En 1987, elle se mérite l'une des deux bourses offertes par l'Ordre des Technologues du Québec aux étudiants des cégeps de la province inscrits en options techniques. Elle reçoit aussi une bourse de l'Association des parents des étudiants et étudiantes du Collège F.-X. Garneau.

MERCI! à Madame Julie Bordeleau pour tout ce qu'elle apporte à notre région.

Dernière Mise à jour : Avril 2006

 

En Juin 2005, nous vous présenterons un autre portrait d'une femme de cœur de Mékinac, travailleuse au centre.


Association touristique régionale de la Mauricie Netfemmes