Logo de Femmes de Mékinac

Femmes de Mékinac


Présentation Membres Activités Documents et Publications Femmes de coeur Revue de presse Pour nous joindre

Le Bulletin Mékinac - 31 janvier 2017

La Table des femmes s'affirme

Réjean Martin - La Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie, par la voix de sa coordonnatrice Joanne Blais, est venue s'adresser l'autre jour aux maires de notre MRC pour faire une présentation fort intéressante qui s'intitulait « Pour une participation réelle et égalitaire des femmes dans le développement territorial ».

La Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie a été fondée en 1982 et elle compte aujourd'hui 31 groupes de femmes de même que 18 membres individuelles.

Ce regroupement régional féministe s'emploie à la défense collective des droits; il a pour mission de favoriser la concertation et d'agir sur les questions mettant en jeu les intérêts et les conditions de vie des femmes.

On veille entre autres à 1) mettre en commun l'information, les expériences et les analyses des membres concernant les intérêts et les conditions de vie des mauriciennes; 2) développer une vision commune et féministe; 3) susciter et maintenir une solidarité entre les membres; 4) prendre position publiquement et agir collectivement.

On sait que dans Mékinac, le centre de femmes Femmes de Mékinac qui est membre le la Table s'est donné comme missions a) d'améliorer la qualité de vie des femmes de la région de Mékinac et b) de promouvoir leurs droits et la place occupée par les femmes dans la société ainsi que c) de soutenir les femmes dans leur démarche vers une plus grande autonomie affective et financière.

Ses objectifs sont 1) de créer un lieu d'appartenance, d'intervention, d'information et de référence pour les femmes du territoire afin de soulager leurs difficultés sur les plans économique, physique, affectif et social; 2) travailler à l'amélioration des conditions socio-économiques des femmes par des actions collectives sur le territoire, des activités éducatives ainsi que par la concertation et le regroupement; 3) contrer la pauvreté des femmes du territoire en s'assurant du soutien et de l'implication des membres de la communauté, cela en travaillant à l'intérieur de mesures améliorant l'autonomie économique et sociale des femmes, en diversifiant l'orientation professionnelle des femmes.

À tous les niveaux, on parle de sensibilisation, éducation et actions pour une société égalitaire, sans pauvreté et sans violence; représentativité des femmes dans les instances de décisions et participation citoyenne (exemples : Guide d'implantation d'une politique d'égalité et de parité; Trucs et conseils pour une Mauricie égalitaire; projet Mauriciennes d'influence (MA) depuis plur de 15 ans - formation et réseautage pour les femmes).

On vise la prise en compte des besoins spécifiques et des intérêts des femmes dans le développement territorial par l'accessibilité à un réseau de santé publique, la formation qualifiante, l'emploi, l'entrepreneuriat et les métiers non traditionnels. On parle de transport collectif; logement social; environnement sain; etc. (exemples : mises sur pied de projets tels que Femmes et production industrielle (FPI) ou Femmessor-Mauricie; Portrait de la santé des femmes en Mauricie; Conciliation travail/famille).

Il y a eu une entente spécifique en matière d'égalité en Mauricie s'échelonnant de 2007 à 2015. C'était du temps où il y avait une Conférence régionale des élus de la Mauricie maintenant abolie. Cinq objectifs étaient portés relativement à cette entente : 1) favoriser la prise en compte des intérêts et des réalités des femmes par des activités de concertation et de promotion; 2) accroître la représentativité féminine dans les instances décisionnelles de la région, entre autres lors des élections municipales; 3) accroître notre connaissance de la santé et du bien-être des femmes et mettre en place des ressources mieux adaptées à leurs besoins et réalités spécifiques; 4) favoriser l'autonomie économique des femmes par l'entrepreunatiat féminin et 5) favoriser l'autonomie économique des femmes par la diversification de leurs choix professionnels.

Aujourd'hui, on constate que notre population est vieillissante; 20,5% de notre population a plus de 65 ans, les femmes représentant 56,9% de ce groupe.

On constate aussi que la région attire très peu de personnes immigrées sur son territoire, alors que seulement 0,5% choisit de s'y installer, et qu'elle se classe ainsi au 11e rang parmi les régions.

En résumé, on note qu'en Mauricie, les femmes sont vieillissantes, moins scolarisées que les hommes et vivent des situations de pauvreté importantes. De plus, les femmes sont davantage victimes de différentes violences et elles sont minoritaires au sein des lieux décisionnels.

Ce qu'on souhaite pour 2017? Une politique gouvernementale (la précédente vient à échéance en mars) qui comporte 6 orientations : 1) modèles et comportements égalitaires 2) égalité économique 3) conciliation travail-famille 4) soins de santé adaptés 5) intégrité des femmes et sécurité 6) participation des femmes aux instances décisionnelles.

On désire aussi enfin qu'une stratégie en matière d'égalité soit adoptée.

 

Photo : Réjean Martin, Le Bulletin Mékinac

On voit ici Joanne Blais en compagnie de Monique Lachance, membre du ca de Femmes de Mékinac.

 


Association touristique régionale de la Mauricie Netfemmes