spécialisé en condition féminine

CONSULTATION  &  PRÊT


Le Centre de femmes de Mékinac vous invite à venir consulter son centre de documentation. 


Vous y trouverez de nombreuses publications permettant de vous familiariser avec l’histoire des femmes et leurs réalisations.


 Il est également possible d’emprunter gratuitement ou de consulter sur place des livres, des ouvrages de référence, des périodiques, des CD et DVD.



SUJETS PRINCIPAUX


VIOLENCE

DÉVELOPPEMENT LOCAL ET RÉGIONAL

POLITIQUE MUNICIPALE

SANTÉ

PSYCHOLOGIE

FÉMINISME

ÉDUCATION

FAMILLE

ÉDUCATION

Ginette Latullippe, avec la participation spéciale de Nathalie Simard,  

Je veux vivre,

Propagande Distribution Inc., 2019, 336 pages


« Des dizaines de milliers de femmes et d’hommes ont secoué la planète en agissant pour leur mieux-être, celui de leurs enfants et de leurs petits-enfants et celui des générations futures. Je crois qu’on minimise trop facilement des élans de colère, des gestes grossiers ou agressifs, des paroles offensives, des regards intimidants. La violence fait peur. On retarde le moment d’agir. On se tait et on espère qu’il n’y aura pas de prochaine fois... et il y en aura une, il y en aura toujours une. Je sais, je l’ai vécu. » - Ginette Latullippe


Je veux vivre, un livre qui n’a pas d’âge, dans lequel vingt-trois survivantes et survivants racontent leur parcours et comment il s’en sont sortis... un livre inédit sur un enjeu majeur existant, qui apporte espoir et vérité, conseils et informations, références et ressources d’aide, afin de contrer la violence conjugale, l’intimidation et les agressions sexuelles.


Collectif d’autrices

À bouches décousues,

CALACS francophone d’Ottawa, 2019, 124 pages


À l’automne 2017, les services d’intervention du CALACS francophone d’Ottawa ont créé un collectif d’autrices dans le cadre du projet « L’expression par l’art, en route vers la guérison ». C’est avec beaucoup de générosité que ces survivantes d’agression sexuelle, dans leur cheminement vers un mieux-être, vous offrent une part très intime de leur vie, de leurs blessures, de leur guérison.


Si vous avez été victime d’agression, d’abus ou de violence sexuelle durant votre petite enfance, votre enfance, votre adolescence ou à l’âge adulte, et que vous en avez gardé un silence qui vous fait mal, contactez le Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) de votre région.

N’hésitez pas à partager. Vous êtes importante, tout comme l’est votre histoire. Souvenez-vous que ce qui vous est arrivé ne définit pas qui vous êtes et que l’espoir d’un avenir meilleur existe.


Guylaine Lebreux,

Debout devant ses agresseurs,

Les Éditions JCL, 2018, 272 pages


Toute jeune, Guylaine Lebreux a été agressée sexuellement à répétition par des membres de sa parenté. Ces horribles abus la privent dès lors d’une enfance harmonieuse et lui laissent des séquelles inimaginables qui la hanteront longtemps, ayant sérieusement entravé le développement de son estime personnelle.

Après avoir courageusement dénoncé ses agresseurs plusieurs années plus tard, la victime réussit, au terme d’interminables procédures judiciaires, à les faire mettre derrière les barreaux. Mais son parcours ne se termine pas ainsi : afin de faire entièrement la paix avec le passé, elle poursuit par la suite au civil, les quatre hommes qui ont commis l’indicible.


Ce témoignage est le récit d’une petite fille brisée et détruite par de terribles sévices que lui ont infligés des gens en position d’autorité et en qui elle avait confiance. C’est aussi le combat d’une adolescente qui se croyait perdue, mais qui a choisi de ne pas se laisser abattre. Enfin, c’est le triomphe d’une femme qui est passée, non sans heurts, de la détresse à la sérénité.



Asmaa Ibnouzahir,

Chroniques d’une musulmane indignée,

Fides, 2015, 372 pages


En plus d’un récit autobiographique racontant les défis qu’elle a relevés en tant que jeune immigrante musulmane d’origine marocaine arrivée au Québec en 1994, Asmaa Ibnouzahir présente également une analyse éclairante sur des questions qui reviennent souvent dans nos médias au sujet de l’islam, des femmes et de la société: les musulmans «modérés», les crimes «d’honneur», le foulard, le féminisme islamique et bien d’autres. Islamiste pour certains et hérétique pour d’autres, Asmaa Ibnouzahir partage avec nous son parcours personnel et militant qui a fait d’elle la citoyenne québécoise musulmane, féministe et indignée qu’elle est aujourd’hui. Engagée dans les débats sociopolitiques qui ont traversé le Québec au cours de la dernière décennie, sur la religion, l’immigration et les valeurs québécoises, Asmaa Ibnouzahir livre un témoignage essentiel qui donne un accès sans précédent aux coulisses de ces débats.


« J’ai passé dix ans de ma vie à me percevoir comme appartenant à deux mondes incompatibles l’un avec l’autre. Un monde pour le privé et un autre pour le public. L’un dans ma famille, et l’autre dans la société. L’islam d’un côté et la culture québécoise de l’autre... Fallait-il que je choisisse entre les deux? »



Sylvie Fréchette

À chacun son podium,

Les Éditions de l’homme, 2011, 208 pages


Au-delà des médailles, les plus grands succès de la vie reposent sur le sentiment d’avoir relevé ses

propres défis. C’est à cette quête du dépassement de soi que Sylvie Fréchette vous convie dans cet ouvrage.


Qui êtes-vous? Qu’est-ce qui vous motive? Qu’est-ce qui vous empêche de réaliser vos ambitions? En vous posant ces questions essentielles et à l’aide d’exemples tirés de son parcours personnel et professionnel, la double médaillée olympique vous convaincra qu’il est à la portée de chacunE de monter sur la plus haute marche de son podium.


Anaïs Barbeau-Lavalette, Mathilde Cinq-Mars, 

Nos héroïnes,

Éditions Marchand de feuilles, 2018, 96 pages


Le 23 juin 2018, Anaïs Barbeau-Lavalette, auteure du magnifique roman La femme qui fuit, prononce un discours symbolique et électrisant sur les Plaines d’Abraham. Elle braque les projecteurs sur les femmes oubliées de notre histoire. Avec l’illustratrice Mathilde Cinq-Mars, elle propose ici un album  sous forme de vœu : que ces femmes s’infiltrent pour de bon dans nos vies. Que grâce à leurs fabuleuses histoires, elles aient enfin le dernier mot.


Nos héroïnes, trop souvent oubliées dans le récit de notre Histoire, sont racontées dans cet album essentiel pour toutes les petites filles et tous les petits garçons. C’est un livre qui nous fait traverser l’histoire du point de vue des filles, des femmes, des mamans, des rebelles et des militantes. Leur nom et leur visage vous resteront en mémoire. Elles sont des pionnières, elles sont des modèles.



Transistor Média,

Le nom de ma mère,

Éditions Marchand de feuilles, 2018, 96 pages


Baladodiffusion, 2019,


5 épisodes d’une vingtaine de minutes


Deux générations de femmes s’ouvrent sur les raisons qui les ont poussées à donner leur nom - ou pas - à leurs enfants ainsi que sur la filiation, l’identité, l’égalité et l’impact de porter deux noms de famille dans leur vie.



https://transistor.media/nos-balados/le-nom-de-ma-mere/

NOTRE LIGNE D’ÉCOUTE CONFIDENTIELLE à votre disposition du lundi au jeudi  : 

Composez le (418) 289-2422  ou sans frais le 1-866-666-2422 

Des personnes formées sont là pour vous écouter et vous aider.

Notez que le service d'écoute est fermé durant les vacances des fêtes

Du lundi au jeudi : 9 h à 12 h  -  13 h à 16 h 30


211, rue Saint-Jacques Sainte-Thècle (QUÉBEC) G0X 3G0

(Ligne d’écoute)

418 289-2422 

1 866 666-2422 (SANS FRAIS)

SITE WEB OFFICIEL DE FEMMES MÉKINAC - TOUS DROITS RÉSERVÉS  /  2019