Logo de Femmes de Mékinac

Femmes de Mékinac


Présentation Membres Activités Documents et Publications Femmes de coeur Revue de presse Pour nous joindre

Femmes de cœur - Nos sœurs fondatrices

 

Novembre 2004   ---    Danielle Germain Bergeron


Mme Danielle Germain Bergeron

Son histoire

  • Originaire de St-Tite, elle est l’aînée d’une famille de 7 filles. Son père étant garagiste, elle lui aide dans une tâche non traditionnelle pour une femme: pompiste. Pas à temps plein, mais pour rendre service les soirs de retraite paroissiale, et durant les périodes de repos de son papa. Cette expérience lui apprend à contenir sa gêne.
  • Déjà, les 4H, croisillons et croisés la comptent comme membre active. Gagnante provinciale du Concours du Bon Parler Français, elle se mérite une semaine de théâtre : du répertoire de Shakespeare tout en anglais en Ontario. Cadeau qui se transforme en défi puisqu'il faut se préparer (comprendre l'anglais, se familiariser avec Shakespeare et entreprendre un long voyage).
  • Étudiante chez les sœurs de la Providence, elle obtient son diplôme d’études secondaires Sciences-Lettres en 1962. Elle s’oriente vers des études en enseignement à l’École Normale Christ-Roi à Trois-Rivières pour l’obtention du Brevet A.
  • En 1963, les Jeunesses Musicales du Canada organisent une tournée des musées, cathédrales, salles de spectacles dans 13 pays d’Europe. Ces 31 jours à l’étranger, lui font apprécier sa ville natale. Toutes les splendeurs des Vieux Pays restent dans sa mémoire.
  • En 1964, une nouvelle discipline s’offre aux jeunes filles cherchant un emploi où l’autonomie et le sens des responsabilités sont mis à contribution. C’est à Montréal, au Collège de Secrétariat Légal et Médical, qu’elle suit avec passion les cours qui la mènent à son premier emploi. La Direction de l’hôpital Ste Jeanne d’Arc l’embauche alors qu’elle y fait son stage. Les collaborations dans plusieurs départements (cytologie, archives médicales, radiologie) la conduisent au poste de secrétaire du Directeur du département de radiologie. De 1967 à 1971, c’est au bureau privé d’un dermatologue de l’Hôtel-Dieu de Montréal, qu’elle occupe son dernier emploi dans le monde médical.
  • Mariée en 1968, à Gaston Bergeron, comme le veut la tradition, elle continue de travailler, pour quelques années. De retour à St-Tite, la cigogne tarde à venir. Elle en profite pour suivre de nombreux cours de tous genres (efficacité humaine, gestion, écoute active, relation d’aide, psychologie du bonheur, publicité et marketing, système métrique, traitement de texte, communication au quotidien, décoration intérieure, écoute ton corps, conduite préventive, yoga, personnalité, Technique Nadeau, peinture, émail sur cuivre, atelier de développement émotivo rationnel, massages et relaxation, réanimation cardiaque, formation sur le stress etc.) et participe à la vie sociale. Son époux étant entrepreneur en construction, elle l’accompagne afin de profiter de sa compagnie. De fil en aiguille, elle participe aux travaux et collabore étroitement sur les chantiers de construction et à la direction.
  • En 1980, le cadeau tant espéré arrive. Après 11 ans d’attente, elle met au monde des jumelles, Élise et Amélie. Ses filles l’amènent à replonger dans le milieu scolaire, car elle participe régulièrement et avec intérêt aux activités para-scolaires.
  • En 1988, elle revient sur le marché du travail : Recherchiste pour Femmes de Normandie, Membre de l'équipe du Directeur du scrutin dans Laviolette (avec laquelle elle participe à tous les évèvements électoraux jusqu'à maintenant), conseillère en voyage pour Voyages Micheline Moreau (1991-92), secrétaire pour l'entreprise Mc Crystal Inc. (1991-97), coordonnatrice pour Servi-Jeunes Mékinac (2002), agente de promotion pour la Corporation de Développement communautaire Mékinac (2002-03), auteure du recueil Mémoire des Aînés de Mékinac pour le Centre d'action bénévole Mékinac (2003-04).

Sa participation sociale

  • Membre du C.A. Élan Féminin de Saint-Tite (1976), Présidente (1977).

  • Recrutement pour les cours de sécurité sur les chantiers de construction (1977).

  • Organisation d’un échange Franco-Québécois O.F.Q.J. pour les femmes collaboratrices qui l'amène en France pour un stage d'une durée de 3 semaines (1978).

  • Organisation d’un cours sur le système métrique (1978).

  • Responsable de l’organisation de la Journée de la Femme au Festival Western (1979), membre de l'équipe d'organisation (1985).

  • Équipe de parents Passe-partout (1984).

  • Elle organise l'amicale 50-61 (1986)

  • Elle devient membre du comité d'école (1986), présidente (1987)

  • Membre du Centre d'Action bénévole Normandie (1986), Membre du conseil d’administration du Centre D’Action Bénévole (1987), Bénévole aux Trouvailles du Centre d'Action Bénévole de Mékinac (2002-2004).
  • Commissaire à la Commission de Crédit (Caisse Populaire) (1988).

  • Elle écrit des « Portraits de Femmes » publiés dans les journaux. Projet accordé par le Conseil du Statut de la Femme à Femmes de Normandie (1988).

  • Publiciste pour divers organismes, Couples et familles, Comité d’école etc. (1990).

  • Parent responsable pour un regroupement de jeunes R.O.S.A. (développement religieux et culturel) (1990).
  • Membre du comité organisateur pour le 100ième anniversaire des sœurs de la Providence et Catéchète pour la confirmation (1991).

  • Membre de l’Association des Parents Séminaire Sainte-Marie (1992-1997).

  • Secrétaire Albatros (1992-1995).

  • Elle est membre du conseil d’administration de l’Office Municipal d’Habitation de Saint-Tite (De 1998 à ce jour).
  • Membre du conseil provisoire de Femme de Mékinac et participe à la Marche des Femmes (1999-2000).

  • Secrétaire bénévole de la CDC Mékinac jusqu’à l’embauche de la Directrice Générale (2000-2001).

  • Bénévole Nez-Rouge (2001 et 2002).

  • Membre de la Table sectorielle Condition féminine CLD Mékinac (2002-2004).
  • Membre du Conseil d’Administration Comité Sécurité Saint-Tite (2003).

  • Membre des Aidants naturels (2003).

  • Membre de l’équipe qui a suivi la formation (Sécurité des sièges de bébés) et a participé à la clinique publique (2004).

  • Formation en théologie (Université de Sherbrooke) Rêves et imageries (2004).

Ses distinctions honorifiques

  • Ses plus grands titres honorifiques sont d'être une femme et une mère.

MERCI !  à Madame Danielle Germain Bergeron pour tout son apport à notre région.

En mars 2005, nous vous présenterons un autre portrait d'une femme de cœur de Mékinac, travailleuse au centre.


Association touristique régionale de la Mauricie Netfemmes