Logo de Femmes de Mékinac

Femmes de Mékinac


Présentation Membres Activités Documents et Publications Femmes de coeur Revue de presse Pour nous joindre

L'Hebdo Mékinac / Des Chenaux - 17 mars 2001

Femmes d'action recherchées

Un colloque qui vise à promouvoir la participation des femmes dans les instances décisionnelles locales

Véronique Darveau

    Sainte-Thècle

Parce qu'elle juge insuffisant le taux de participation des femmes au sein des instances décisionnelles locales, l'ancienne candidate libérale dans le comté de Champlain, Julie Boulet, s'est associée à la tenue prochaine du colloque «Femmes d'actions». Orchestrée par le Centre de femmes de la région de Méldnac, cette journée de formation a pour but d'outiller les femmes désireuses d'accéder à des sphères administratives. «Notre territoire aurait tout à gagner d'une plus grande participation féminine dans les milieux décisionnels. La femme offre une belle complémentarité et l'idéal serait d'en arriver à un équilibre», invite la présidente d'honneur de l'événement, consciente de la taille du défi qu'elle vient de lancer aux femmes de la région.

La première édition du colloque «Femmes d'actions» se tiendra à SainteThècle le samedi 7 avril prochain. Les ateliers et les conférences donnés à cette occasion porteront entre autres sur l'organisation d'une campagne électorale, la formation d'un réseau de contact, la prise de parole en public et l'approche humaine. Le taux de participation des femmes dans les instances décisionnelles locales étant faible, le Centre de femmes de Mékinac tentera, par cette offensive, de renverser la vapeur. À titre indicatif, aucune femme n'occupe les fonctions de maire sur le territoire de la MRC Mékinac alors que celle du Centre-de-la-Mauricie en compte trois.

Présidente d'honneur et principale conférencière invitée, Julie Boulet souhaite que son expérience saura convaincre ses semblables. «Il y a dix ans, jamais je n'aurais cru être capable de réaliser ce que j'ai fait. Il faut foncer et croire en nos moyens. Quelle que soit l'issue de notre combat, on en ressort toujours vainqueur», partage celle dont les élections ont suscité autant d'intérêt dans le comté de Champlain que la course à la Maison Blanche.
«Si je peux être pour elles un exemple à suivre, tant mieux! Pour une femme, foncer, ça demande beaucoup de courage, surtout dans une région comme la nôtre. Le salaire et le taux de scolarité des femmes sur le territoire de Mékinac sont en deçà de la moyenne. Les femmes manquent d'outils et Femmes de Mékinac est là pour leur en donner», insiste Julie Boulet, indiquant qu'il n'est toutefois pas nécessaire d'aspirer à une carrière politique pour bénéficier des conseils dispensés lors du colloque.
D'autres conférenciers viendront joindre leurs voix à celle de l'ancienne candidate libérale. Représentant du ministère des Affaires municipales et de la Métropole, Denis Simard entretiendra son auditoire sur la réorganisation municipale et la mise en chantier d'une campagne électorale. À la tête du projet «Mauriciennes d'influence», Mme Ginette Labarre sera aussi appelée à prendre parole. Son exposé portera entre autres sur la création d'un réseau de contact et la prise de parole en public. Le discours de Mme Ginette Voyer, représentante du Conseil du statut de la femme, portera quant à lui sur la restructuration municipale. Finalement, une conseillère municipale viendra témoigner de son expérience.
Sauf avis contraire, le Conseil du statut de la femme, le CLD Mékinac, le Centre de femmes de Mékinac, Formation Mauricie et le Service de transport adapté Mékinac seront également sur place pour informer les participants et les participantes de leur mission et de l'étendue de leurs services.

Offert gratuitement aux femmes et aux hommes de la région Mékinac, le colloque «Femmes d'actions» aura lieu le samedi 7 avril à la salle Aubin de SainteThècle, située au 301 rue Saint Jacques. Bien que ce ne soit pas une obligation, il est préférable de réserver sa place auprès de l'organisme Femmes de Mékinac au 289-2588.

 

Photo L'Hebdo/Véronique Darveau

«Si je peux être pour les femmes un exemple à suivre, tant mieux! Foncer, ça demande beaucoup de courage, surtout dans une région comme la nôtre. Le salaire et le taux de scolarité des femmes sur le territoire de Mékinac sont en deçà de la moyenne. Les femmes manquent d'outils et Femmes de Mékinac est là pour leur en donner», commente la présidente d'honneur du colloque, Mme Julie Boulet. On l'aperçoit entourée de la responsable de l'événement, Mme Monique Lachance et de la coordonnatrice du Centre de femmes de Mékinac, Mme France Déry. (Photo L'Hebdo/Véronique Darveau)


Association touristique régionale de la Mauricie Netfemmes