Logo de Femmes de Mékinac

Femmes de Mékinac


Présentation Membres Activités Documents et Publications Femmes de coeur Revue de presse Pour nous joindre

L'Hebdo Mékinac / Des Chenaux - 3 janvier 2004

Femmes de Mékinac dénonce la Loi 34

Femmes de Mékinac (centre de femmes) dénonce avec vigueur la Loi 34 qui vient modifier les règles du jeu en matière de développement régional.

Avec l'adoption de cette loi, les femmes risquent de ne plus être assises autour de la table où les décisions se prennent. Pourquoi? Parce que la loi donne toute la place aux élus minicipaux. Saviez-vous qu'en 2002, il y avait seulement 118 mairesses pour 1 084 municipalités au Québec et 6 préfêtes sur 87?

Il y a donc des régions où il n'y aura pas une femme qui prendra part aux décisions. On parle de décisions qui touchent les services de garde, les industries à développer, les priorités sociales et économiques, l'environnement, les transports, la qualité de vie de nos communautés. Avec les années, les femmes sont parvenues à représenter près du tiers des membres des conseils régionaux de développement.

il est inacceptable que la société québécoise moderne se prive de la présence des femmes. Or, c'est ce que le gouvernement Charest fait avec la Loi 34 sur la restructuration régionale.

Le Québec a besoin d'instances décisionnelles démocratiques où les femmes occupent une place éguitable qui fait en sorte que leurs besoins et intérêts puissent être pris en compte.

 

France Déry, coordonnatrice,
Femmes de Mékinac


Association touristique régionale de la Mauricie Netfemmes