Logo de Femmes de Mékinac

Femmes de Mékinac


Présentation Membres Activités Documents et Publications Femmes de coeur Revue de presse Pour nous joindre

Le Nouvelliste - 31 août 2013

Le féminisme, plus pertinent que jamais

Louise Plante - louise.plante@lenouvelliste.qc.ca

 

Sainte-Thècle - Le centre de femmes Femmes de Mékinac tiendra un colloque au Lac-en-Coeur du Lac-aux-Sables, le 1er octobre prochain, sur le thème Le féminisme plus actuel que jamais... pour des lendemains égalitaires. Le tout se déroulera dans le cadre de la 11e Journée nationale des centres de femmes du Québec.

Même si cette journée de réflexion ne portera pas particulièrement sur les élections municipales du 3 novembre prochain, les organisatrices, France Déry, coordonnatrice du centre, et Nathalie Guindon, agente de projet et de formation, estiment que le momentum est intéressant, car le volet politique est toujours à l’ordre du jour dans les centres de femmes.

L’objectif du colloque est de sensibiliser et d’informer les participants à la pertinence du mouvement féministe, de permettre des échanges et de susciter la mise en place d’actions qui favorisent l’amélioration des conditions de vie des femmes.

Plusieurs invités viendront alimenter la réflexion, dont Francine Descarries, professeure du département de sociologie à l’Institut de recherche et d’études féministes à l’Université du Québec à Montréal ainsi que Martin Dufresne, journaliste, traducteur et chercheur au Collectif masculin contre le sexisme. M. Dufresne est celui qui tient à jour une liste des femmes et d’enfants décédés, victimes de violence conjugale au Québec. En après-midi, il sera question de l’importance de la place des femmes auprès des instances décisionnelles locales. Depuis des années, des efforts sont en effet déployés en Mauricie pour encourager, soutenir et former les femmes dans le but qu’elles fassent le saut en politique municipale, provinciale ou fédérale ou qu’elles deviennent membres d’importants conseils d’administration.

Josiane Gagnon de Mauriciennes d’influence viendra parler de campagne électorale tandis que l’ex-mairesse de Shawinigan, Lise Landry, livrera un témoignage sur sa propre expérience, suivie d’Aline Ménard, actuelle conseillère municipale de Lac-aux-Sables, particulièrement impliquée dans la culture, et de Danielle Bolduc, présidente de la Commission scolaire de l’Énergie.

Le mot de la fin reviendra à Félicité Godbout, du Conseil du statut de la femme du Québec, responsable de plusieurs régions dont la Mauricie et le Centre-du-Québec.

Selon les organisatrices, cette journée devrait permettre à la population de Mékinac de découvrir la pertinence du mouvement féministe et l’importance de la place des femmes sur la scène politique ainsi que des changements que provoque leur arrivée. Différents mouvements féministes ont marqué l’histoire des femmes au Québec et on tentera d’en faire ressortir les différents enjeux auprès des femmes, particulièrement celles qui vivent en région rurale.

Par ailleurs, il sera aussi question du discours masculiniste dans les médias et de son influence sur les services offerts et sur les lois qui favorisent l’égalité homme-femme dans la société.

« Les solidarités qui se développent dans les centres de femmes du Québec sont porteuses de projets, souligne Mme Déry. Elles sont le point d’appui de transformations sociales profondes. Elles stimulent notre créativité, nous amènent à imaginer un monde meilleur.».

Pour s’inscrire à ce colloque, on doit remplir un formulaire disponible chez Femmes de Mékinac à Sainte-Thècle et y joindre un chèque de 15 $ pour les membres de l’organisme ou de 20 $ pour les non membres. On doit s’inscrire avant le 16 septembre au 418-289-2588.

 

Photo Louise Plante
 

Association touristique régionale de la Mauricie Netfemmes