Logo de Femmes de Mékinac

Femmes de Mékinac


Présentation Membres Activités Documents et Publications Femmes de coeur Revue de presse Pour nous joindre

Le Nouvelliste - 3 décembre 2015

Lumière et ruban blanc pour les femmes

Sainte-Thècle (OG) - À l'approche du 6 décembre, date commémorative de la tuerie survenue à l'école Polytechnique de Montréal en 1989, l'organisme Femmes de Mékinac (centre de femmes) invite les femmes et les hommes à allumer une chandelle à leur fenêtre, le 6 décembre, et à porter à leur boutonnière un ruban blanc afin de souligner leur solidarité envers toutes les femmes et ainsi signifier que la violence doit cesser. 

Dans cet ordre d'idées, Femmes de Mékinac convie la population à se procurer gratuitement chandelle et ruban blanc à ses bureaux situés au 211, rue Saint-Jacques, à Sainte-Thècle.

Depuis le 6 décembre 1989, 1030 femmes et enfants ont été tués au Québec par des hommes. Dans la grande majorité des cas, il s'agissait d'hommes connus par les victimes. Pour Femmes de Mékinac, le meurtre d'une femme par son conjoint ne peut guère être perçu comme un geste isolé relevant uniquement d'une «histoire de couple».
 


Association touristique régionale de la Mauricie Netfemmes